Marin sur le Normandie

Fleuron de la flotte française dans les années 1930, le Normandie est sorti des chantiers navals de Saint-Nazaire avant d’être doté d’un équipage à majorité bretonne. Pierre Le Borgne était à bord et il témoigne à sa mesure du lien particulier de la Bretagne à son port d’attache, Le Havre.

Catégorie:
Cet article vous intéresse ?    Achetez le numéro    Abonnez-vous

Ajoutez votre réaction