Grandeur et décadence de la Bretagne toilière

Trois siècles ont suffi pour que l’économie bretonne liée au chanvre et au lin passe d’une prospérité internationale, encore visible dans le patrimoine, à un abandon quasi total de la filière dès la fin du XIXe siècle.

Catégorie:
Cet article vous intéresse ?    Achetez le numéro    Abonnez-vous

Ajoutez votre réaction